Québec : mode d'emploi

Québec : mode d'emploi

Le Québec, vu, analysé et expliqué avec humour par une Franco-Québécoise de souche. S'invitent parfois coups de coeur, coups de gueule et chroniques, ayant ou non rapport avec la Belle Province. Bienvenue et bonne lecture !

Fred Pellerin chez Laurent Ruquier, dans On n'est pas couché

Fred Pellerin chez Laurent Ruquier, dans On n'est pas couché

Fred Pellerin a un look de lycéen, des airs de Tintin, et un agenda bien plein. D'ailleurs, dans la colonne de samedi dernier (1er juin 2013), on peut sûrement y lire un truc du genre "Émission On n'est pas couché, avec Laurent Ruquier". J'imagine une écriture enthousiaste, excitée et bien appuyée, avec beaucoup de points d'exclamation et du surligneur vert fluo sur chaque mot.

Si tu es Québécois, tu te demandes probablement qui est ce "Laurent Qurier".

Laurent Ruquier est un animateur de télé et de radio TRÈS connu en France. Il porte des lunettes rectangulaires noires ; est maquillé par quelqu'un qui aime le fond de teint, et s'apparente à un ermite belge et psychopathe lorsqu'il pense imiter l'accent québécois. Sinon il est sympathique et bon dans ce qu'il fait.

Chaque samedi, Laurent Ruquier invite quatre personnalités sur le célèbre plateau de son émission On n'est pas couché : acteurs, chanteurs, humoristes, écrivains, réalisateurs, journalistes, sportifs, animateurs, mannequins, abrutis, peu importe, tant qu'ils font l'actualité. Un invité politique se joint au groupe chaque semaine mais ne reste, lui, que le temps de sa propre entrevue.

Tout ce petit monde passe tour à tour dans un fauteuil, afin de se faire descendre ou applaudir par les deux protégés de Ruquier : Natacha Polony et Aymeric Caron.

Samedi dernier, Fred Pellerin faisait partie de ce petit noyau V.I.P., aux côtés de Murray Head (super sympa) ; Alex Hepburn (super talentueuse et sympa aussi) et Jean-Pierre Mocky (super casse-couilles, super grincheux, super odieux et super divertissant, finalement).

Si tu es Français, tu te demandes peut-être qui est Fred Pellerin.

Fred Pellerin est un type incroyable : il connait un succès fou et grandissant, au Québec et en France... grâce à des contes narrés en pur et vrai québécois. SES contes. Non non... Il n'y a pas de messieurs tout nus qui dansent derrière lui ou de film en 3D qui l'accompagne sur un écran géant... Pas d'orchestre ni de musique techno non plus... Fred est tout seul sur scène, avec simplement un ou deux projecteurs pointés sur lui.

Le secret de sa réussite ? Il ne me l'a point révélé... Mais mon petit doigt me dit qu'une combinaison d'authenticité, d'amour pour la langue française, d'originalité certaine, et de passion pour son village n'est pas étrangère à tout cela...

Sinon, Fred Pellerin est Caxtonien - oui, Cax-to-ni-en ! - : il vient de Saint-Elie-de-Caxton. Ce petit village québécois compte 1 700 habitants et Fred y a fait installer des panneaux de circulation "TRAVERSE DE LUTINS" - approuvés par Transport Québec s'il vous plaît ! C'est à partir des récits de sa grand-mère et d'autres anciens du village de Saint-Elie que le conteur a construit la base de ses histoires ; son imagination et son talent d'improvisateur font le reste à chaque spectacle.

Attention, que les choses soient claires : Fred Pellerin n'a pas volé les lunettes d'Harry Potter ou d'Eva Joly. Ces petites lunettes rondes sont à lui, il en a d'ailleurs plusieurs paires - toutes rondes -, et ses cheveux ont l'air tout doux. Pour tout vous avouer... j'envie sa coiffeuse. Oui : j'aime les cheveux tout doux. Mais peut-être est-ce Méo, le barbier alcoolo de ses contes, qui est en charge de sa crinière ?

Maintenant que tout le monde sait qui sont Laurent Ruquier et Fred Pellerin, j'aimerais faire part de la joie, de la fierté et du coup de foudre que j'ai ressentis devant mon écran le week-end dernier, en découvrant réellement Fred Pellerin. Car je ne le connaissais que très peu jusqu'à la semaine dernière...

Non seulement Fred fut particulièrement à l'aise sur cet impressionnant plateau télé qu'est On n'est pas couché, mais en plus :

- il a gardé son accent et ses expressions québécoises à chaque prise de parole - MERCI et BRAVO ! ;

- il n'a dit que des choses intelligentes et sensées ;

- et il a admirablement réagi face à un Jean-Pierre Mocky qui n'était pas particulièrement avenant et pas particulièrement de bonne humeur... (Tiens donc... !?) En effet, en plus d'avoir été méprisant vis-à-vis de l'accent québécois à plusieurs reprises, en disant qu'il ne "comprenait rien" lorsque que Fred Pellerin s'adressait à lui, qu'il lui "faudrait une traduction"..., Mocky a également interrompu Natacha Polony lorsqu'elle vantait le spectacle du conteur québécois, en disant que ses propos étaient "barbants" et qu'il "s'emmerdait en l'écoutant".

Mille bravos, donc, à notre grand artiste Caxtonien qui a refusé de s'abaisser au niveau bien lamentable de Mocky ce soir-là.

Pour voir le passage de Fred Pellerin à l'émission On n'est pas couché, cliquez ici et allez directement à 40 minutes 20. (Si vous souhaitez également voir Jean-Pierre Mocky grimper aux rideaux, notamment en traitant les deux chroniqueurs de cons, regardez la séquence au complet...)

Surtout, essayez d'aller voir un spectacle de Fred Pellerin - chose que je vais m'empresser de faire dès qu'il revient au Québec, car pour l'instant, il est à Paris. Heureusement, il y a quand même Youtube...

Pour ceux qui habitent au Québec, l'émission On n'est pas couché est rediffusée chaque samedi sur TV5 Monde, à 23h35 (avec une semaine de retard).

(photo : Fabien Gagnon)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

dominique 07/04/2014 11:21

Je suis venu dans cette rubrique, je pensais que tu allais parler de Marois.. (pas celui de france.. celle d'icitte...) Ben non, et tant mieux..
Fred Pellerin, J'ai eu bien du plaisir à le suivre. En particulier dans la première émission qu'il avait réalisée avec Nakano et l'orchestre de Montréal. un tout grand moment de télévision.
Et puis, la deuxième émission du même genre beaucoup moins bonne.. Aurait-il pogné la grosse tête notre Caxtonien? Possible.
J'aime pas trop sa tendance séparatisssse souverainisssse politico artistico-bobo...
(J'ai honte un peu là.. scusi...)

Franco-québécoise 08/04/2014 01:14

Moi non plus, aime pas trop les bobos... !

Tu imagines qu'il y a deux semaines, Pauline Marois était dans mon bled en visite, à deux rues de chez moi ! C'est quand même dingue qu'elle soit venue ici...

Bref... :-)

patquébec 12/07/2013 01:28

ermite, ok...
psychopathe, ok...
mais pourquoi Belge ??? Serait-ce péjoratif ?
:)

Franco-québécoise 12/07/2013 20:42

Bonjour M. le Revenant :-)

Non, ce n'est ABSOLUMENT PAS péjoratif. Je trouve réellement que ça sonne belge (très très prononcé bien entendu) lorsque Ruquier tente d'imiter l'accent québécois...

Salut aux millions de Belges qui me suivent sur mon blog !

Beah 17/06/2013 16:40

Très bien raconté, je regrette d'avoir raté l'émission. Tu as oublié l'adjectif misogyne pour Mocky, que j'aime bien sinon pour son côté excentrique et provocateur.

Franco-québécoise 19/06/2013 21:01

Merci Beah ! ;-) Tu peux revoir l'émission sur Youtube ; ça vaut vraiment le coup ! Oui, tu as bien raison : Mocky est aussi un gros misogyne. Malgré tout cela, j'avoue que j'apprécie également son côté provocateur... En revanche j'ai vu la bande-annonce de son dernier film qu'il venait justement présenter ce soir-là (Le Renard Jaune) et... je ne le louerai pas... !

PS : si tu aimes l'émission On n'est pas couché, sache qu'en t'abonnant à la chaîne de Saint-Pierre-et-Miquelon (la 44 chez Vidéotron), tu peux la regarder le dimanche à 20h. Il s'agit de la rediffusion de la veille (et non de la semaine précédente) et c'est beaucoup moins tard que la redif de TV5 Monde, surtout !

Krouillebhith 08/06/2013 07:22

C'est curieux, j'ai lu hier dans un canard français que Mocky était intervenu chez Ruquier et souhaitais regarder son passage car les "vieux cons" qui râlent sur tout se font rares à la télévision française. Et voilà que tu en parles dans ton article... Mocky a eu beaucoup de talent (dans Un drôle de Paroissien, par exemple, avec Bourvil, 1961) puis il a tourné des navets pendant trente ans ou presque. Maintenant, c'est une grande gueule qui n'a jamais eu peur de choquer. Que vaut-il ? On en reparle. En tout cas, ton article est plaisant et donne aussi envie de mieux connaître ton Tintin "Ba on jaour tè le ma onde". Vous êtes douée, mademoiselle. Très douée.

Franco-québécoise 09/06/2013 05:36

Merci pour le compliment, Mister Krouillebhith ! Ça me va droit au cœur !

Je crois que je n'ai vu aucun film de Mocky, je le connais simplement à travers ses interventions télévisées. Mon verdict : il ne supporte pas la critique et n'est pas toujours très cohérent dans ses propos... Il est aussi vulgaire, agressif et irrespectueux : j'aimerais donc l'avoir comme collègue de travail. Je suis sûre qu'il met l'ambiance, surtout en réunion...

Sinon je vous conseille vivement d'aller visionner cette interview. Ça vaut la peine, croyez-moi ! Et surtout, pourquoi ne pas aller voir Fred Pellerin en spectacle (si vous êtes en région parisienne) ?

A bientôt, M. Krouillebhith !