Québec : mode d'emploi

Québec : mode d'emploi

Le Québec, vu, analysé et expliqué avec humour par une Franco-Québécoise de souche. S'invitent parfois coups de coeur, coups de gueule et chroniques, ayant ou non rapport avec la Belle Province. Bienvenue et bonne lecture !

Expressions québécoises et fournitures scolaires

Expressions québécoises et fournitures scolaires

J'ai rédigé cet article en écoutant Nigel Stately. Je vous invite donc à le lire en écoutant Nigel Stately. J'ai également mangé des céréales Jordans aux pacanes et à l'érable, mais je ne suis pas sûre qu'il y en ait à votre supermarché.

Je me souviens très bien de mes années d'école, notamment des courses de la rentrée scolaire. Ma mère n'étant pas une fan de shopping à la base, les listes compliquées et emmerdantes des maîtresses occasionnaient souvent de la tension et de l'impatience dans les rayons de Carrefour ou Auchan. Elle optait finalement pour le cahier 96 pages à petits carreaux AVEC spirales, puisqu'il n'y en avait plus SANS spirales. Même chose avec les numéros de pinceaux et compagnie. On prenait ce que l'on trouvait, un point c'est tout. Pourquoi se compliquer la vie ? L'essentiel est d'avoir de bonnes notes et de ne pas sniffer de cocaïne sur son carnet de correspondance, non ?

Si vous êtes un nouvel immigré québécois et que vous avez des enfants, vous allez très prochainement vous retrouver avec une liste scolaire QUÉBÉCOISE entre les mains, dans un magasin bondé de gens ayant eux aussi dans leur arbre généalogique un ou plusieurs petits rectangles en dessous du leur, un magasin où vous n'aurez pas forcément envie de passer huit ans.

Mettons les choses au clair avant de débuter notre weekend de formation (qui s'articulera autour de huit séquences) : non, il ne s'agit pas d'une conspiration pour vous faire retourner en France. C'est juste que les Québécois ont leur propre langue, leur propre français, et vous allez voir que c'est très joli, très imagé, et plutôt facile à apprivoiser - à moins d'être un Maudit Français.

SÉQUENCE 1 : Cartables en carton et classeurs à tiroirs

La maîtresse de votre fille a inscrit sur la liste de fournitures scolaires qu'il fallait un cartable rouge et un autre vert, tous deux en carton ? Pas de panique cher ami. Votre fille pourra garder son cartable Little Marcel : au Québec, un cartable est un classeur.

Quel mot utilise-t-on alors pour désigner le cartable (français )... ? "Sac d'école", tout simplement. Par ailleurs, il est peu probable qu'un enseignant québécois vous demande d'acheter un "classeur" car pour lui, il s'agit d'un meuble à tiroirs pour ranger des documents. Mais si vous lisez "cahier à anneaux", ou "reliure à anneaux", LÀ, en revanche, il s'agit du classeur que vous connaissez.

SÉQUENCE 2 : Cahiers Canada

Il est fort probable que vous tombiez sur la formule "cahiers Canada". Il s'agit tout simplement de cahiers d'une trentaine de pages, perforés à trois trous, avec des feuilles très minces, lignées ou quadrillées. Leur texture est proche de celle du cahier de brouillon (français), un concept qui n'a d'ailleurs jamais vu le jour en Amérique du Nord.

Il faut savoir que les traditionnels cahiers de 96 pages, grand format, à gros carreaux, que connaissent si bien les écoliers français, ne sont pas utilisés au Canada. Par ailleurs, ce type de lignes et d'interlignes n'existe pas ; l'on retrouve plutôt des lignes simples (comme du papier à lettres), une ligne simple suivie d'une ligne pointillée ou des petits carreaux.

Autre chose qui vous fera gagner du temps : "cahiers à l'encre", "cahiers Hilroy" et "cahiers lignés" désignent le même type de cahier que l'appellation "cahiers Canada".

SÉQUENCE 3 : Coffre à crayons, crayons de plomb, crayons de cire...

Vous aurez certainement à acheter un "coffre à crayons" ou un "étui à crayons" pour votre enfant. Il s'agit en fait d'une trousse - un terme que les Québécois n'utilisent pas. Parfois, c'est effectivement d'une boîte rigide en bois ou en plastique dont l'enseignant veut parler, mais dans ce cas-là, il précisera.

Concernant les stylos, il faut savoir qu'il y a une différence considérable entre les écoliers français et québécois en ce qui a trait à l'écriture.

Etes-vous bien assis ?

Etes-vous cardiaque ?

Etes-vous sujet à des attaques de panique ?

Etes-vous allergique aux bottes de Francis Lalanne ?

Je vous aurais mis en garde.

Au Canada, LE STYLO PLUME N'EXISTE PAS. Les Nord-Américains rient d'ailleurs beaucoup de ce principe d'écriture à la plume et à l'encre et trouvent cela particulièrement archaïque. Adieu donc chers stylo plume, cartouches d'encre et effaceur qui fait une drôle d'odeur sur les doigts ! Au Québec, on écrit au crayon gris ou au stylo bille. (Oui je sais, tout ceci est grotesque...) D'ailleurs, vous ne lirez jamais "crayon gris" ou "crayon à papier" comme on a l'habitude de dire en France mais plutôt "crayon de plomb" ou "crayon à mine".

Quant aux "crayons de cire", ou "craies de cire", il s'agit de craies grasses (ou pastels gras).

J.e S.u.i.s U.n.e C.r.a.i.e D.e C.i.r.eee ; U.n.e C.r.a.i.eee D.e S.o.n !!

OK j'me tais...

SÉQUENCE 4 : Le duo-tang, une philosophie au Québec

Je crois qu'il n'y a pas UNE LISTE de fournitures scolaires québécoise qui ne réclame pas au moins un "duo-tang"... Ce n'est pas joli comme titre, et ça manque de douceur, mais il faut reconnaître que c'est plutôt commode, un duo-tang. Il s'agit d'une pochette cartonnée munie de T.A.P (Trois Attaches Parisiennes), dont les deux rabats possèdent chacun un C.B.P (Compartiment Bien Pratique). Nous pouvons dire que c'est le petit frère du classeur (français), en moins gros et encombrant que ce dernier. Certains enseignants préférant faire compliqué quand on peut faire simple écriront plutôt "cartable avec petites attaches", "cartable avec broches" ou encore "reliure à attaches". Quant à l'origine du mot "duo-tang", nous la devons à la personne qui a baptisé la société du même nom il y a de cela bien des années, société qui fut la première à fabriquer des duo-tangs.

SÉQUENCE 5 : Tablettes

Non, dans ce cas-ci, une tablette n'est pas un iPad : c'est un bloc notes grand format, dont les feuilles sont reliées par le haut. "Tablette à l'encre" désigne la même chose et précise simplement qu'il s'agit de feuilles lignées ou quadrillées et non blanches. La "tablette Alouette" est quant à elle une tablette de feuilles de couleurs.

Aaaaaalouetteee ; gentille alou... Ok j'me tais.

SÉQUENCE 6 : Tenue de sport et fringale

Les Québécois n'emploient ni le terme anglais "baskets", ni le mot "tennis" pour désigner des chaussures de sport. Ils disent "espadrilles" ou "souliers de course" (terme dérivé de l'anglais running shoes). Parfois, on peut lire "culottes courtes" ; il s'agit d'un short. Non, satanée langue anglaise, tu n'auras pas le Québec. Tiens, ça me donne envie de me manger une garniture de jambon-salade-tomate prise entre deux tranches de pain enduites de mayonnaise tout ça.

SÉQUENCE 7 : Balles de tennis

Il n'est pas impossible que l'on vous demande d'acheter des balles de tennis pour votre enfant. La raison est simple : elles sont ensuite coupées et installées sous les pattes des chaises, afin de réduire le bruit. Judicieux, mais si Yannick Noah est abonné à mon blog, il va bouder le Québec à jamais - un malheur que l'on me reprochera encore dans vingt ans.

SÉQUENCE 8 : Autres termes qu'il me semble pertinent de vous enseigner...

  • Une "efface" est une gomme. Il faut savoir qu'au Québec, une gomme désigne un chewing-gum. Ainsi, on ne trouvera jamais ce terme sur les listes scolaires ; seulement "efface" ou "gomme à effacer".
  • Les "renforts" sont les oeillets.
  • La "brocheuse" désigne l'agrafeuse et les "broches" les agrafes.
  • Au cas où le doute s'installerait, un "rouleau de papier collant" est un rouleau de scotch. Et je tiens à préciser que j'ai présentement mon rouleau de scotch sous les yeux, rouleau de scotch sur lequel il est écrit "Ruban invisible". N'est-ce pas super joli comme formule ?
  • Un "aiguisoire", ou, plus évident à deviner, un "aiguise-crayons", est un taille-crayons.
  • Les "séparateurs", ou "diviseurs", désignent les intercalaires.
  • Le "couvre-tout", ou "tablier d'artiste", est ce vêtement à manches longues muni d'élastiques aux poignets, particulièrement utilisé en maternelle.
  • La "boîte à lunch" , ou, beaucoup plus rarement, "boîte à dîner", est... une boîte (ou un petit sac), dans laquelle l'enfant apporte son goûter et son repas de midi. Très à la mode en Amérique du Nord.
  • Mon coeur est gravé dans mes chansons, poupée de cire poupée de son.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

janick 17/08/2015 15:51

Merci pour votre blog, ça m'aide à connaitre toutes les subtilités du Québec. Car je compte venir m'installer dans votre belle province, avec ma fille. Puisque je suis tombé en amour pour tout ce qui concerne ce beau pays.

Franco-québécoise 18/08/2015 03:43

Je vous souhaite une bonne réussite chez nous :-)

avaya phone system 10/07/2014 14:43

I like the concept of Nigel Stately. It is funny to read that the complicated and crappy lists mistresses often resulted in tension and impatience. I made sure to bookmark your website so I can come back later. Keep posting.

Franco-québécoise 12/07/2014 14:09

Thank you for your message ;-)

Pat 29/08/2013 16:09

Je vois que tu as bien magaziné pour la rentrée ! super et avec l'accent c'st encore mieux !
J aime beaucoup ton article et si tu en as d autres , z'y va , suis pour
Belle journée là bas !!!Pat

Franco-québécoise 30/08/2013 04:00

Merci Patrick ;-) Oui, il y en aura encore beaucoup d'autres !
Bonne journée à toi aussi !

m 22/08/2013 02:56

duo tang est la marque la + connue pour ce type de reliure. Le papier Alouette n'est pas du papier construction, c'est un papier très fin comme du journal, qui servait à mon époque de papier brouillon pour les mathématiques. Le papier construction est du carton mince. Les pastels et les crayons de cire (marque Crayola la + connue) ne sont pas la même chose. Les pastels, sec ou à l'huile, sailissent les doigts, pas les crayons de cire. Vous pouvez visiter le www.staples.ca ou le http://www.deserres.ca/fr-ca/ pour plus d'infos.

Franco-québécoise 22/08/2013 04:45

Cher m,

Tout d'abord bienvenue sur mon blog !

Vous avez entièrement raison pour la tablette Alouette ainsi que pour la différence entre pastels et craies de cire. Milles excuses aux 29 lecteurs qui ont lu cet article depuis sa mise en ligne avant hier : je vais rectifier tout ça de ce pas.

Petite question indiscrète... Êtes-vous de la famille de Matthieu Chedid ? Si oui, pouvez-vous m'avoir un autographe ? Je l'aime beaucoup...!

Au plaisir de vous lire à nouveau, cher m !

patquebec 21/08/2013 23:42

Ha oui et ça fait un moment qu'on n'a plus accès au flux rss des commentaires, triste !

Franco-québécoise 22/08/2013 04:35

Ahhh... ! Depuis qu'Overblog est passé à sa nouvelle version, beaucoup de choses ont, à mon grand regret, disparu !

patquebec 21/08/2013 23:41

Quant à l'origine du mot "duo-tang", le mystère reste entier.
---
Tang, dans une vieille lange scandinave datant du moyen-âge, désigne un objet métallique attaché à une poignée. Duo-Tang inc est la société qui produisait à l'origine les duo-tang.
Cette minute culturelle vous a été offerte par wikipedia :)

un "rouleau de papier collant" est un rouleau de scotch
---
Ha bon, ça se dit pas papier collant en France ??

La "boîte à lunch"
----
Mais... ??? Vous utilisez quoi, vous ?? Ni boite ni petit sac ??
Je suis confus, là !

Aaaaaalouetteee ; gentille alou... Ok j'me tais.
---
Complètement à l'ouette !! (je sors, je sors...)

PS: sorry, pas de jordan's à l'érable dispo au supermarché, je me suis contenté de Nigel

Franco-québécoise 22/08/2013 04:34

Pour le papier collant, peut-être que certains Français le disent, mais moi j'ai toujours entendu scotch... Je n'ai pas souvenir d'avoir entendu un camarade de classe ou un prof me demander si j'avais du papier collant...

Pour la boîte à lunch, en France les enfants vont à la cantine ou rentrent manger à la maison.

Tu peux remplacer les Jordans à l'érable et aux pacanes par des Miel Pops ou des Chocapic. J'imagine qu'il y en a en Belgique... ? Te rends-tu compte du privilège que tu as de pouvoir te servir un bol de Chocapic quand bon te semble ?