Québec : mode d'emploi

Québec : mode d'emploi

Le Québec, vu, analysé et expliqué avec humour par une Franco-Québécoise de souche. S'invitent parfois coups de coeur, coups de gueule et chroniques, ayant ou non rapport avec la Belle Province. Bienvenue et bonne lecture !

Québec et permis de conduire

deuch-quebec.jpgÇa y est. Je l'ai reçu. J'ai reçu mon cadeau d'anniversaire de la SAAQ (Société de l'Assurance Automobile du Québec - nom très important à retenir pour quiconque s'installe ici, avec l'intention de conduire un véhicule). Je parle bien sûr de mon avis de paiement, celui que je reçois annuellement et qui me rappelle que je dois payer mon permis de conduire si je veux continuer à pouvoir conduire en toute légalité. Ce qui est bien avec ce paiement, c'est que la date limite pour le régler est le jour de mon anniversaire. C'est comme ça tous les ans et c'est comme ça pour tous les Québécois. C'est super non ?

 

Il est vrai qu'entre le remboursement de la voiture, l'assurance de la voiture, l'essence de la voiture, les pneus d'hiver de la voiture, les pneus d'été (toujours de la voiture) et les vacances tout inclus qu'aime prendre ma voiture chez son ami d'enfance Midas, plusieurs fois par an, je n'en ai pas assez à payer. Ce petit déboursement printanier tombe donc à pic et m'enchante.

 

Quand on ne paye pas son permis de conduire mais que l'on conduit quand même, on risque une amende allant de 300 à 600 dollars. On rentre également chez soi à pied. Je le sais car mon conjoint, il y a trois ans, a tardé à payer son permis et il s'est fait arrêter par la police. Il a eu une amende de 400 dollars et des poussières et je l'ai privé de muffins-aux-bananes-noix-et-morceaux-d'ananas-faits-maison pendant 8 mois. Inutile de préciser qu'il n'était pas très content.

 

Mais j'entends déjà mes millions de lecteurs quotidiens s'indigner, s'interroger, bref, me témoigner leur soutien : "Quoi ! Mais c'est incroyable ! Quel système pourri !" ; "Repayer son permis chaque année ! Nul, nul et re-nul ! Mais c'est combien au fait ?" ; "Des muffins aux bananes, aux noix, avec en plus des morceaux d'ananas ? Mais je veux cette recette immédiatement !"

 

Alors le montant de base, à payer chaque année, donc, est de 88,75 $. Ça c'est pour quelqu'un qui a été bien sage. Pour ceux qui ont cumulé un ou plusieurs points d'inaptitude, le montant est plus élevé. Par ailleurs je sais que vous mourez d'envie de savoir si la deuch sur la photo a été prise en photo ici : eh bien, oui ! C'est extrêmement rare, mais il est possible de croiser une Deux Chevaux au Québec. 

 

Voilà, vous savez tout.

 

Dernière chose dont j'aimerais parler : en bas à droite de l'avis de paiement, il y a une section (en jaune) avec écrit "Non-paiement : cocher la raison". Trois carrés cochables, trois possibilités : 1) J'ai décidé de ne plus conduire ; 2) Je n'habite plus au Québec ; 3) Décès. Qu'est-ce que c'est que ce premier choix de réponse à la noix ? "J'ai décidé de ne plus conduire"... ! Il faut revoir la formulation les amis, vraiment. On dirait un QCM pour enfants de 8 ans, avec l'emploi du "Je" dans les choix proposés, pour bien capter l'attention de l'enfant, bien lui faire comprendre que c'est de lui dont il s'agit dans les réponses. Je m'étonne d'ailleurs de ne pas lire "Je suis mort" en troisième choix.

 

 

La kestion SMS : toi oci tu ve ma re7 de mofine ?

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article