Québec : mode d'emploi

Québec : mode d'emploi

Le Québec, vu, analysé et expliqué avec humour par une Franco-Québécoise de souche. S'invitent parfois coups de coeur, coups de gueule et chroniques, ayant ou non rapport avec la Belle Province. Bienvenue et bonne lecture !

M'ennuie cruellement de mon ancien téléphone portable

cellphone.jpgIl y a quelques mois je me suis procurée ce que l'on appelle ici un "téléphone intelligent" (aussi appelé smartphone, terminal de poche ou ordiphone), avec écran tactile. Pourquoi ai-je choisi un téléphone intelligent plutôt qu'un téléphone tout court ? Car il m'était donné gratuitement, étant donné que je renouvelais mon forfait pour trois ans. J'apporte cette précision car avoir un téléphone intelligent n'a jamais fait partie de mes priorités. En effet, je n'aime pas les trucs trop compliqués et le téléphone intelligent avec écran tactile était pour moi LE truc compliqué et crispant du siècle (avec le paiement de ses achats aux caisses automatiques...).

 

Par ailleurs je n'aime pas aller sur le Net depuis mon téléphone portable car les pages sont minuscules et parfois inaccessibles ; je n'ai pas non plus le temps et encore moins l'envie de jouer à ce jeu téléchargeable nommé "Angry Birds Rio" (Les oiseaux fâchés de Rio ?"), même s'il a obtenu une note générale de 4,7 sur 5 par ses fans ; et, surtout, je DÉTESTE jouer du piano virtuel sur mon écran tactile. Premièrement il n'y a pas assez de touches (juste 7 ou 8) et deuxièmement je n'arrive pas à retrouver la sensation que j'ai lorsque je suis assise devant un vrai piano. Pour toutes ces raisons, donc, je n'ai jamais cherché à me procurer de téléphone intelligent. Mais puisqu'il était gratuit...

 

Après environ huit mois d'utilisation, je dois dire que je m'ennuie terriblement de mon ancien téléphone portable. Oui, je m'ennuie de ce téléphone qui n'était pas tactile et auquel je pouvais donc répondre même en ayant les mains légèrement mouillées ou moites.

 

Je m'ennuie de ce téléphone portable qui n'était pas sensible au point d'accepter un appel dès que je posais les doigts dessus pour le sortir de mon sac à main. Avec lui, pour décider de prendre un appel, je devais appuyer sur un bouton. A-PUI-YER ! Avec mon téléphone intelligent, je n'ose plus toucher à rien dès qu'il se met à sonner dans ma poche ou mon sac, de peur qu'il "décroche" alors que je n'ai nullement envie de lui parler, à ma belle-soeur. Mais heureusement, maintenant j'ai compris le truc et lorsqu'il sonne, je le sors du sac en le tenant par les côtés ou par un coin, un peu comme s'il s'agissait d'un vieux mouchoir usagé. Judicieux n'est-ce pas ?

 

Oui, je m'ennuie énormément de cet ancien téléphone qui avait des touches, des vraies ! Vous savez ces petits rectangles qui sortent de l'appareil et tout et tout ? Qui sont physiquement existants... ?

 

Le plus fou dans cette histoire de téléphone intelligent c'est que, pendant un court instant mais un instant quand même, je me suis demandée, après être sortie du magasin, comment on faisait pour téléphoner ! Comprenez-moi : je passais de petits rectangles tout simples et ultra pratiques à écran tout noir (car verrouillé) et sans touches, surtout. Il fallait que je fasse exister les touches, que je leur insuffle la vie. Pour cela il fallait déverrouiller l'écran et j'avais déjà oublié que pour déverrouiller l'écran il fallait faire glisser un doigt (n'importe lequel, tant qu'il est sec et dégage de la chaleur) vers la droite de l'écran tactile.  

 

Plus j'y pense, plus je me dis que c'est impossible, que je n'ai pas pu oublier une telle information en si peu de temps. Je suis sûre que c'est la vendeuse qui a oublié de me donner la marche à suivre car trop évidente selon elle. En revanche elle a eu un plaisir fou à me montrer comment télécharger des applications. Pour ceux qui ignorent de quoi il s'agit, ce sont de mini programmes que l'on trouve en quantité phénoménale et qui servent par exemple à apprendre le roumain, jouer à des jeux palpitants ou avoir son propre "calendrier menstruel premium". (En ce qui concerne l'application pour jouer de la flûte, qui consiste à tenir son téléphone comme une flûte et à souffler dessus, j'ai décidé de garder mes commentaires pour moi...)

 

Bref, très intéressant tout ça mais trop d'informations d'un coup pour mon cerveau. J'ai alors dit - en plaisantant ! - qu'il me faudrait quasiment un cours particulier. Mais c'est sans plaisanter que la vendeuse, elle, m'a dit qu'elle pouvait m'inscrire à l'une des prochaines formations que ma compagnie de téléphonie mobile donnait ! Voui : il se donne un cours (d'une heure si mes souvenirs sont bons) pour apprendre à se servir de ce téléphone. J'ai beaucoup ri sur le coup et elle a dû croire que je me moquais d'elle. Mais que cette jeune femme me pardonne et me comprenne, surtout. Jamais il n'y aura écrit dans mon agenda ou sur mon frigo "Samedi, 15h30 : formation téléphone". Jamais. Même si le prof a les yeux bleus et le sens de l'humour. Même s'il y a du chocolat chaud gratuit.  

 

Et pour ce qui est de l'envoi de textos avec mon nouvel écran tactile, inutile de préciser que les rares fois où j'ai la patience d'en écrire un, je suis dans le même état que lorsque j'essaie ne serait-ce que de toucher la balle durant une partie de baby foot (l'euphorie due à une éventuelle victoire en moins, oeuf course).

 

 

Mon coup de coeur : le chocolat chaud fait avec du vrai chocolat noir à 72%.

Mon coup de gueule : le chocolat chaud fait avec du Nesquick.

 

 

(photo : jfierst, Morguefile)

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie 03/04/2014 23:44

J'ai vraiment adoré votre article, je me sens moins seule, vraiment car dans ma famille et dans mon entourage (amis, collègues), je suis la seule qui ne possède pas de smartphone, on me regarde comme une extraterrestre avec mon vieux téléphone à touche. Le sens du "toucher" est quelque chose de très important pour moi et ces portables dernière génération fait perdre justement ce sens. Les compagnies téléphoniques comme Apple et Samsung n'ont pas encore inventer le téléphone tactile sensitive où le principe serait de créer des touches virtuelles où nous pouvons sentir ces touches même virtuellement. Dans le monde du graphisme numérique, la compagnie Wacom font tout pour développer ce sens du toucher pour que les peintres et dessinateurs puissent dessiner et peindre librement comme s'ils tenaient un crayon ou un pinceau avec toutes les sensations du toucher grâce à la pression (le toucher). Alors pourquoi ne font t'il pas la même chose avec les téléphones tactiles pour que cela soit amusant ? Ces portables dites "intelligent" n'ont pas d’Âme à mes yeux, je me comprends XD En tout cas, merci pour cet article :)

Franco-québécoise 04/04/2014 02:45

Et moi je vous remercie pour ce commentaire :-) Vous avez bien raison : gardez votre téléphone à touches !

jacqueline 10/10/2013 17:52

je viens d avoir un portable tactile,depuis 2 jours et déjà je regrette mon ancien qui avait des vrais touches

Franco-québécoise 12/10/2013 05:35

Comme je vous comprends !

Lily 29/07/2012 11:14

Bonjour, j'adore votre article ! Je comprends tout a fait la tendance smartphone qui envahi le monde mais il est vrai qu'il y a une nouvelle tendance au milieu de tout ça : l'ennui de ces nouveaux
jouets et l'envie de revenir au simple à l'essentiel. Merci pour ce partage =)

Franco-québécoise 02/08/2012 17:53



Bonjour Lily,


Merci pour votre commentaire !


Je reviens de 10 jours de vacances, 10 jours au cours desquels je n'ai pas allumé mon téléphone portable. Ça fait du bien ! :-)


Bonne journée à vous !