Québec : mode d'emploi

Québec : mode d'emploi

Le Québec, vu, analysé et expliqué avec humour par une Franco-Québécoise de souche. S'invitent parfois coups de coeur, coups de gueule et chroniques, ayant ou non rapport avec la Belle Province. Bienvenue et bonne lecture !

Le sens de l'humour, d'Émile Gaudreault

Le-sens-de-l-humour.jpgJ'ouvre cette catégorie "Cinéma québécois" avec un film que j'ai vu il y a une dizaine de jours et que j'ai beaucoup aimé : Le sens de l'humour. Si vous voulez voir un film purement québécois, drôle, original, avec l'un des grands noms du cinéma d'ici - Michel Côté - et l'un des grands noms de l'humour d'ici - Louis-José Houde -, je vous le conseille vivement.

 

Ça commence comme ceci...

 

Un vieux papa grincheux qui fait trrrès peur et qui ignore ce qu'est de la caille. Un Michel Côté tout timide et traumatisé par la vie en général et par l'auteur de ses jours en particulier, avec les cheveux plaqués et la raie sur le côté, qui explique à son papa qui fait trrrès peur que de la caille, c'est du "ti poulet"...

 

Dès la première minute du film j'ai ri comme une baleine. Il faut dire que Michel Côté est plus que convaincant dans son rôle de vieux garçon coincé - que dis-je, constipé ! - et que la scène d'ouverture est tout sauf ordinaire.

 

Ça se poursuit ainsi...

 

La suite du film est tout aussi drôle que le début ; précisons-le. Louis-José Houde et Benoît Brière (un acteur que je ne connaissais pas et que j'ai découvert dans ce film, verdict : quel talent !) sont un duo d'humoristes qui sillonnent le Québec. Marco (Benoît Brière) est le petit comique de service toujours trop de très bonne humeur. Luc (Louis-José Houde) est quand à lui beaucoup plus réservé et fait des blagues auxquelles le public accroche plus ou moins. Sa soeur, une toxicomane fragile et émotive, vivra de grands moments d'angoisse avec la femme de Marco.

 

Des moments d'angoisse, mais pourquoi donc ?

 

Parce que les deux humoristes, lors d'une représentation dans la petite ville d'Anse-au-Pic, feront rire tout le monde - tout le monde sauf Roger-ti-poulet (Michel Côté, vous l'aurez compris). En effet, ils en feront leur tête de Turc pour la soirée. Seulement voilà, Roger, maladivement timide et mal fringué, n'est pas seulement vierge malgré ses 50 et quelques printemps : il est aussi cuisinier au casse-croûte du village et surtout, tueur en série. Il enlèvera les deux hommes pour se venger... Afin de sauver leur peau, Marco et Luc proposeront à leur ravisseur de lui apprendre à être drôle. Voyant là l'opportunité de sa vie, celle qui lui permettra de clouer le bec à tous ceux qui se paient sa tête et de séduire sa jolie collègue de travail, Stéphanie (Anne Dorval), il acceptera.

 

Très drôle d'un bout à l'autre et des paysages magnifiques.

 

Pour voir la bande-annonce, cliquez ici.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article