Québec : mode d'emploi

Québec : mode d'emploi

Le Québec, vu, analysé et expliqué avec humour par une Franco-Québécoise de souche. S'invitent parfois coups de coeur, coups de gueule et chroniques, ayant ou non rapport avec la Belle Province. Bienvenue et bonne lecture !

Le pogo

photo : journalmobiles.com

photo : journalmobiles.com

Une saucisse avec de la moutarde, c'est bien ; mais une saucisse enveloppée dans de la pâte, puis frite, puis empalée sur un bâtonnet, le tout avec du ketchup, c'est... sûrement pas mieux, non, c'est un "pogo". Oui : pogo. Et non, ce n'est pas mieux. Je dirais même que c'est beaucoup moins bon. Surtout si on le met en compétition avec une saucisse de Morteau.

 

La saucisse de Morteau coule, fond, déverse toute sa saveur, tout son pays à chaque coup de couteau. Et puis il y a la moutarde... ! Existe-t-il meilleur condiment au monde que la moutarde ?

 

À côté nous avons le pogo. Avant de lui rentrer dans le lard (!), j'aimerais préciser que je n'ai jamais eu d'a priori, de préjugés sur les autres sortes de saucisses, ni sur les nombreuses façons d'apprêter ce mets. Certes ma grand-mère maternelle et sa famille sont d'origine franc-comtoise (et Morteau est en Franche-Comté) mais je suis ouverte à toutes les déclinaisons de la saucisse. J'aime les knackies, les bébés knackies, les mini-roulés aux saucisses, les hot-dogs, la choucroute, la potée, le cassoulet, le couscous et les barbecues.

 

Mais je suis contre le pogo. Je n'aime pas ses principes, ses valeurs, son style avant-gardiste, son côté prêt-à-bouffer, et ne crois pas qu'il puisse rendre le monde meilleur.

 

Je vote pour la saucisse de Morteau. J'aime son côté classique, traditionnel, réconfortant, avec le gratin dauphinois et la salade verte, j'aime son esprit rural, sa taille généreuse, bonne pour la panse et l'esprit.

 

Au Québec le pogo est très à la mode. C'est un peu le croque-monsieur de service. La bouée de secours. La flemme de faire à manger mais le devoir de faire à manger quand même ? Hop des pogos ! Et au micro-ondes s'il-vous-plaît... Au moins le croque-monsieur, lui, a la délicatesse d'aller au four !

 

Mais revenons à nos saucisses.

 

La saucisse de Morteau se bout dans une eau frémissante, à l'aide d'une jolie casserole ; le pogo se dégèle au micro-ondes.

 

La saucisse de Morteau se laisse délicatement couper dans l'assiette, à l'horizontale ; le pogo se fait vulgairement croquer, à la verticale.

 

La saucisse de Morteau se savoure à table, en famille ou entre amis ; le pogo se mange devant la télé.

 

La saucisse (de Morteau, toujours) se déguste accompagnée d'un bon vin, dans un joli verre à pied ; le pogo s'avale avec du Coca, dans une banale canette consignée.

 

La saucisse de Morteau est gracieuse et juteuse ; le pogo est gras et sec. (Incroyablement paradoxal mais vrai : on peut être à la fois gras et sec !)

 

Enfin, la saucisse de Morteau annonce un délicieux morceau de comté ; le pogo précède une très médiocre et beaucoup trop sucrée crème glacée.

 

Nord-Américains, pardonnez-moi, mais le pogo est une insulte à la saucisse. Je refuse d'écrire, ne serait-ce qu'une seule ligne en sa faveur.

 

Goût pour la moutarde et la ruralité, quand tu nous tiens.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Beah 28/09/2012 16:04

Je ne connaissais pas le pogo et ça ne me tente pas ben ben... Il faut dire que je ne suis déjà pas très portée vers les saucisses, à part de Morteau bien sûr!

Franco-québécoise 30/09/2012 20:27



Ah ! Là tu me fais plaisir ! ;-)



Print24 26/09/2012 16:45

C'est tres curieux! Ou avez vosu trouvé cela?
Merci pour la decouverte en tout cas ;)

Franco-québécoise 26/09/2012 19:14



De rien ;-) Si vous voulez goûter, il y en a dans tous les supermarchés, rayon des surgelés...



patquebec 23/09/2012 23:21

Moi je dirais juste que c'est pas bon :)

Franco-québécoise 24/09/2012 17:13



Et tu as bien raison !