Québec : mode d'emploi

Québec : mode d'emploi

Le Québec, vu, analysé et expliqué avec humour par une Franco-Québécoise de souche. S'invitent parfois coups de coeur, coups de gueule et chroniques, ayant ou non rapport avec la Belle Province. Bienvenue et bonne lecture !

Je ne suis pas bonne comme eux...

crédit image : welikeit.fr

crédit image : welikeit.fr

Je ne le fais pas vite, je ne le fais pas bien, je n'ai pas leur aisance, leur instinct.

 

Je ne comprends pas les affiches. Elles se ressemblent toutes, sont trop nombreuses, trop hautes, trop loin. On dirait des images où il faut chercher les sept erreurs, les sept différences, comme les dessins au dos des boîtes de céréales. Pourtant je fais tout pour y arriver ! Je regarde bien comment les autres font avant moi ; ce qu'ils disent ; la façon dont ils le disent ; j'essaie d'enregistrer les questions de la caissière afin de me préparer à l'avance, savoir quoi répondre et vite, mais je n'arrive jamais à toutes les retenir. À chaque fois il faut quand même que je prenne le temps de réfléchir une fois mon tour venu, que je fasse part de mes incertitudes, de mes interrogations, et alors elle n'est pas contente devant, et alors ils ne sont pas contents derrière.

 

Je ne le fais pas vite, je ne le fais pas bien, je n'ai pas leur aisance, leur instinct.

 

Je ne suis pas bonne pour quitter la file avec mon plateau et me diriger directement vers le petit comptoir des pailles et des serviettes. Je ne le trouve pas d'emblée, je suis maladroite et je cherche avec mes yeux et mon plateau-repas, à travers les autres clients. Je ne sais pas le faire instinctivement et bien comme eux. J'ai l'air d'une conne, d'une fille qui n'a pas l'habitude d'être là, de faire ça.

 

Je ne le fais pas vite, je ne le fais pas bien, je n'ai pas leur aisance, leur instinct et encore moins leur technique.

 

Je ne suis pas bonne pour vider mon plateau dans la poubelle. Pourtant avant de me lever j'en observe trois ou quatre. Certains tiennent le rabat de la poubelle d'une main et envoient d'un seul coup sec et assuré tout le contenu de leur plateau. D'autres secouent leur plateau vigoureusement et à plusieurs reprises. Ça marche aussi.

 

 Moi je ne suis pas bonne comme eux. Je ne le fais pas rapidement, avec brio et sans interrompre la conversation en cours. Je dois regarder ce que je fais, me concentrer et m'appliquer. Pencher la tête sur le côté pour suivre le déroulement des opérations tout en fléchissant les genoux. Mais, même en faisant ces efforts, à chaque fois, le napperon en papier reste collé au plateau. Parfois c'est à cause de l'électricité statique, tout simplement, parfois c'est de ma faute. C'est parce que j'ai renversé un peu de ketchup sur le napperon et alors ça a traversé le papier.

 

Non, je ne suis pas bonne pour aller chez Mac Do. Je ne le fais pas bien comme eux, comme vous...

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

fabrice 06/10/2012 18:34

temiscamingue... ça papote pas mal entre blondes on dirait. Ben en fait c'était Senneterre mais ça ne marche pas, je n'ai pas le profil. Cette possible proposition est quand même le déclencheur
d'un retour au Québec. Pepuis? Ma femme a retrouvé le sourire! Ca me suffit pour tout recommencer.
En attendant MacDo France vient de sortir le MacBaguette ou un truc dans le genre... tout fout le camp...

Franco-québécoise 08/10/2012 18:31



Quelle insulte à la baguette !


Contente que vous ne perdiez pas espoir pour le Québec. Oui, il faut recommencer et recommencer...


 



fabrice 01/10/2012 17:07

Maintenant j'ai découvert depuis peu une variante en France... un écran avec des choix de menus. on tapote, on met ça carte et on a un ticket avec un numéro... la première fois je me demandais ce
que je devais faire avec ce ticket... ou attendre? Qui entendre? Ce n'est en fait pas plus rapide, dans une file aussi longue que mal ordonnée...

Franco-québécoise 01/10/2012 18:34



Tu es quand même très bon car moi j'aurais bloqué dès l'étape de l'écran... ! J'imagine qu'en plus ce sont des écrans tactiles... ?!


En fait la solution c'est le Mac Drive ("service au volant" comme on dit au Québec).


Bonne chance pour Temiscamingue en passant ! ;-)