Québec : mode d'emploi

Québec : mode d'emploi

Le Québec, vu, analysé et expliqué avec humour par une Franco-Québécoise de souche. S'invitent parfois coups de coeur, coups de gueule et chroniques, ayant ou non rapport avec la Belle Province. Bienvenue et bonne lecture !

Hommage à Monsieur Lumière

Cet article est conseillé aux âmes sensibles.

 

Monsieur Lumière est d'origine suédoise, Ikéainne plus précisément, et il fait partie de ma vie depuis plusieurs mois maintenant. Il a deux yeux, deux oreilles, un nez, mais pas de bouche. J'ignore pourquoi d'ailleurs... Peut-être parce qu'il n'est pas là pour parler. Monsieur Lumière s'appelle en fait Spöka, mais mon conjoint l'a très justement rebaptisé Monsieur Lumière puisque c'est une veilleuse. Il éclaire donc très faiblement la pièce dès que l'on appuie dessus, sur le haut de sa tête pour être exacte.

 

En fait le haut de sa tête a trois fonctions : le mettre en route ; stopper l'alternance des couleurs qu'il affiche tout à tour afin de pouvoir capturer celle que l'on préfère (dans mon cas il s'agit du vert clair) et l'éteindre. Tout cela se fait en appuyant au même endroit, de la même façon à chaque fois. On appuie un coup on l'allume. On appuie un deuxième coup la couleur reste la même. On appuie un troisième coup on l'éteint.

 

Monsieur Lumière est très pratique car il se transporte partout. Une fois chargé, il a une autonomie de 4 à 5 heures et peut vous suivre dans tous vos déplacements noctures à l'intérieur de la maison. Plus besoin d'allumer la lumière pour aller aux toilettes, se servir un verre d'eau ou repérer la première marche de l'escalier. Mon truc à moi : arrêter la rotation des couleurs au bon moment, quand Monsieur Lumière est bleu très pâle, limite blanc, lorsque la lumière qu'il diffuse est à son plus fort.

 

Ce que j'aime par dessus tout avec Monsieur Lumière, c'est qu'il a le don de capter l'attention de ma fille à 3h du matin, lorsqu'elle est bien réveillée, lorsqu'elle a envie de pleurer ou de faire n'importe quoi d'autre que de retourner dans son lit. Lorsqu'une telle situation se présente je prends Spöka dans ma main et le fait doucement tournoyer dans le noir. Je le fais tournoyer pour attirer son attention et j'y vais doucement pour ne pas trop la stimuler et l'exciter non plus - rappelons qu'il n'est que 3h du matin. Il est autant, sinon plus efficace qu'une berceuse.

 

La troisième chose que j'aime chez lui, c'est que mon conjoint peut se payer sa tête. Simuler sa voix en fait. N'oublions pas que Monsieur Lumière n'a pas de bouche : il ne peut donc pas s'exprimer. Mon conjoint le fait alors pour lui et lorsqu'il parle en Monsieur Lumière, je hurle de rire car il est très bon, très doué et surtout, dit des choses plus ou moins pertinentes pour un Monsieur Lumière. Sa voix est celle d'un homme qui a et une patate brûlante dans la bouche et un truc plus gros qu'un quartier de mandarine coincé dans la gorge.

 

Pour toutes ces raisons, c'est Monsieur Lumière qui ouvre le bal de cette catégorie intitulée Coups de coeur.

 

Découvrir ce fameux Monsieur Lumière plus en détails car il a l'air vraiment bien, vraiment pratique.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article