Québec : mode d'emploi

Québec : mode d'emploi

Le Québec, vu, analysé et expliqué avec humour par une Franco-Québécoise de souche. S'invitent parfois coups de coeur, coups de gueule et chroniques, ayant ou non rapport avec la Belle Province. Bienvenue et bonne lecture !

La cabane à sucre et la tire d'érable, c'est pour bientôt !

tire-sur-neige.jpgOn peut détester bien des choses dans la vie... (sa belle-soeur, son voisin, sa salle-de-bain, ses pieds, son boulot) mais on ne peut qu'aimer le sirop d'érable. Et la tire sur neige (ou tire d'érable), n'en parlons pas ! Surtout que ça ne dure que quelques semaines par an, durant les mois de mars et avril. On appelle cette période le temps des sucres. Tout est une histoire d'arbres et de sève. 

 

Ok mais c'est quoi de la tire sur neige ? Parce que franchement, moi, j'viens du Lot-et-Garonne et j'y connais rien

 

De la tire sur neige, c'est du sirop d'érable que l'on a fait chauffer à une température bien précise (113,5 degrés Celsius) afin d'augmenter sa consistance, puis que l'on étend en petite quantité sur la neige afin qu'il durcisse. La personne en charge de l'activité est entourée de tables-bacs (je viens d'inventer le mot) remplies de neige ou de glace concassée. Elle se promène avec son petit seau et verse de petites quantités de tire d'érable sur la neige, afin que ceux qui ont payé leur bâtonnet puissent enrouler leur petit ruban de tire d'érable bien froide autour.

 

Hummm ! Ça a l'air bon ! Et où peut-on en manger, de la tire sur neige ?

 

L'on peut trouver de la tire d'érable devant le château Frontenac, à Québec, ou probablement au Vieux-Port de Montréal, mais entre nous... est-ce bien raisonnable ? Soit on se fait LA journée sirop d'érable, à la campagne, en se rendant dans une cabane à sucre, soit on reste en ville et on va boire un énième jus-de-chaussettes café chez Tim Hortons. C'est donc "cabane à sucre" qu'il faut taper dans son moteur de recherche Google pour avoir une liste d'adresses. Et vous verrez qu'au Québec ce n'est pas ça qui manque, les cabanes à sucre !

 

Cabane à sucre ? Trop joli comme nom !

 

Oui moi aussi je trouve cette expression absolument charmante, tout comme le concept. Sachez que les activités proposées par les cabanes à sucre ne se limitent pas à la tire sur neige, d'autant plus qu'une cabane à sucre est aussi, dans la grande majorité des cas, couplée à une ferme. En général, lorsque l'on se rend dans une cabane à sucre, c'est également pour déjeuner et profiter de la nature, du calme, des animaux... Là encore, on peut éprouver un enthousiasme plus ou moins prononcé pour certaines choses de la vie, mais on ne peut qu'être fou de joie lorsque la serveuse arrive avec les assiettes. En tout cas je me rends au moins une fois par an dans une cabane à sucre et je n'ai jamais vu personne tirer la gueule à table... Donc... !

 

J'ai rencontré un homme sur Internet et il m'a proposé d'aller manger de la tire sur neige pour faire connaissance ; as-tu des conseils pour que j'aie, malgré tout, l'air sensuel ?

 

Bien sûr ! Je suis LA personne qu'il te faut. Tout d'abord félicitations pour ton rendez-vous ! J'espère que ça va marcher. Avant de nous focaliser sur le côté sensuel, je vais te donner deux conseils, très simples, pour ne pas avoir l'air d'une enfant de 4 ans lorsque tu goûteras à la tire sur neige. Tout d'abord : ATTACHE TES CHEVEUX ! Crois-en mon expérience : un coup de vent ou un moment d'inattention, si minime soit-il, va leur donner l'envie d'aller tester le sirop d'érable eux aussi... (Et je te rappelle que la consistance de la tire sur neige est à mi-chemin entre le caramel et le miel...).

 

Deuxième conseil : Tiens ton bâtonnet loin de toi et à l'horizontal. Là encore, je sais de quoi je parle et me suis déjà retrouvée avec du sirop d'érable sur les gants et le manteau pendant tout un après-midi. Heureusement que j'étais en couple depuis cinq ans déjà... Tout au long de ton rendez-vous, donc, garde ces neuf mots à l'esprit : La. Tire. D'érable. Ça. Coule. Et. Ça. Colle. Avec ça tu ne peux pas te tromper.

 

Intéressons-nous à présent à la sensualité. C'est sûr qu'avec les cheveux attachés il va falloir redoubler d'efforts mais cela reste faisable. Tout d'abord, après chaque coup de langue,  sache qu'un filament de tire d'érable se forme entre la langue et le bâtonnet, un peu comme quand on suce un Carambar, mais en pire puisque ça coule. Afin que ce filament ne se retrouve pas sur ton menton, ton nez ou tes joues, fais de jolis petits cercles avec le bout de ta langue pour l'enrouler autour, le tout avec insistance, en souriant et en regardant bien ton éventuel futur jules dans les yeux. (Sans toutefois négliger ton côté gracieux.)

 

Si tu veux être encore plus sensuelle, ne choisis pas la solution de facilité en raclant, dès que tu peux, le bâtonnet avec tes dents. Suce-le jusqu'au bout, tant et aussi longtemps qu'il restera de la tire d'érable collée dessus.

 

Si là il ne te trouve pas sensuelle, c'est que c'est un pauvre type !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article