Québec : mode d'emploi

Québec : mode d'emploi

Le Québec, vu, analysé et expliqué avec humour par une Franco-Québécoise de souche. S'invitent parfois coups de coeur, coups de gueule et chroniques, ayant ou non rapport avec la Belle Province. Bienvenue et bonne lecture !

Au nom du Père, du Fils et du Canadian Tire le plus proche : Amen

DSCF9774- Bonjour ! Nous sommes Pierre et Francine, vos nouveaux voisins tout droit arrivés de France ! Quel bonheur d'avoir été acceptés dans votre beau pays ! Écoutez nous ne sommes pas encore très, très familiers avec les commerces québécois ; c'est pourquoi nous nous adressons à vous pour savoir où l'on pourrait trouver un escabeau, un saladier et des bottes de pêche... ?

- Chez Canadian Tire ! C'est sûr !

 

Voilà une discussion qui a dû avoir lieu plus d'une fois, puisque chaque année, le Québec accueille 3 500 Français.

 

Canadian Tire. Une institution au Québec. Si les bancs d'église sont de plus en plus vides les dimanches matins, les allées des Canadian Tire, elles, ne désemplissent pas.

 

Reléguer les magasins Canadian Tire au simple rang de quincaillerie serait profondément insultant pour le Québec. En effet, chez Canadian Tire, l'on peut aussi bien s'acheter une échelle que du sent-bon pour les toilettes ; des assiettes, carrées, à la mode, mais aussi des rondes ; un déambulateur ;  des pantoufles ; une perceuse ; un bâton de hockey, etc. Ce qui est bien c'est qu'il y a aussi de la lessive, de l'eau de javel et des petits nounours ou jouets en mousse pour le chat, le chien ou le poisson rouge.

 

C'est ça, Canadian Tire. Et on aime !

 

Ce qui est le plus excitant avec Canadian Tire, ce sont les billets Canadian Tire, plus communément appelés "l'argent Canadian Tire". Il y a les billets de 5 sous, de 10 sous, de 25 sous, de 50 sous et enfin ceux de 1 dollar - les bleus, les mieux... !

 

A tous ceux qui ne sont pas d'accord, qui trouvent que non, les billets Canadian Tire ce n'est pas le plus excitant dans le concept de cette chaîne de magasins, je répondrai la chose suivante : que celui qui n'a jamais classé ses petits billets Canadian Tire par ordre croissant avant de les ranger dans une enveloppe me jette la première pierre.

 

J'imagine que vous mourez d'envie de savoir comment tout cela fonctionne... Eh bien c'est très simple. Déjà il faut savoir une chose : qu'on le veuille ou non, la caissière donne toujours un ou plusieurs billets Canadian Tire. La somme dépend du montant de vos achats comme vous devez vous en douter... Exemple : Kevin achète quatre bidons de liquide lave-vitres à 2,50 dollars. Il paiera... 10 dollars. Mais là n'est pas la question.

 

Si Kevin donne à la caissière un billet de 20 dollars, cette dernière va lui rendre 10 dollars mais aussi un peu d'argent Canadian Tire. Vingt sous par exemple...

 

Ben oui ! Évidemment que ça a pour but de faire revenir le client ! Et d'ailleurs, en plus très judicieux, c'est redoutablement efficace. Les points Air Miles peuvent aller se rhabiller. Leroy Merlin et Monsieur Bricolage aussi, en passant. De toute façon, quand je vivais en France, j'ai toujours trouvé que ça faisait péjoratif comme nom, Monsieur Bricolage. Ça sonne un peu comme bricoleur du dimanche... Ils auraient mieux fait de choisir un nom du genre "Vas-y, bricole, c'est toi le meilleur !".

 

Sachez par ailleurs que les billets Canadian Tire sont très bien faits, très design, très colorés, très étudiés. Ils possèdent un numéro de série, l'insigne Canadian Tire, la valeur du billet écrite en chiffres - et des deux côtés du billet ! -, l'on peut même voir le visage d'un homme dans la soixantaine au verso - Monsieur Canadian Tire très probablement. Mais, mais, mais... je garde le meilleur pour la fin : à l'arrière des billets, l'on peut lire ceci : "les billets-bonis sont remboursables en marchandise uniquement aux magasins associés Canadian Tire, et cela seulement dans le cadre d'achats de marchandises ou de service, faits par un consommateur dans le cours normal des opérations de vente au détail."

 

Je me dis que si ces précisions ont été apposées sur les billets, c'est que quelque chose a nécessité cette prise de précautions... Dois-je comprendre que certains petits malins ont essayé de payer leur proprio, certaines travailleuses de la rue Ontario à Montréal, ou encore leur poutine en argent Canadian TIre... ?

 

Cocasse quand même !

 

Mais ce qui m'interpelle encore plus, c'est le reste de la phrase... L'histoire du "seulement dans le cadre d'achats de marchandises ou de service"... Si mon analyse est bonne, cela voudrait dire qu'il y a des types qui se sont déjà pointés à une caisse Canadian Tire, avec leur argent Canadian Tire offert par le magasin lors de leurs précédents achats, en demandant du cash en échange... ?! Pingres ! Grossiers personnages ! Pire que de revendre sur Internet un joli cadeau reçu à Noël, ça !

 

Bref, on aime Canadian Tire et on y trouve beaucoup de choses. Même un service-auto d'ailleurs.

 

 

La question Facebook : trouvez-vous vous aussi qu'avec le titre que j'ai donné à mon article, ce dernier se situera, avec la meilleure des chances, à la 57ème page de Google ?

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article