Québec : mode d'emploi

Québec : mode d'emploi

Le Québec, vu, analysé et expliqué avec humour par une Franco-Québécoise de souche. S'invitent parfois coups de coeur, coups de gueule et chroniques, ayant ou non rapport avec la Belle Province. Bienvenue et bonne lecture !

Arriver dans sa nouvelle maison

Arriver dans sa nouvelle maison

Arriver dans sa nouvelle maison, c’est excitant. Je parle de la toute première fois où l’on est enfin seul à l’intérieur… Les anciens proprios viennent de quitter les lieux il y a moins d’une heure ; on a récupéré la clé au pied du pommier, sous une pomme de pin suffisamment grosse pour effectuer avec succès LE job de sa vie, et il y a encore des gouttes d’eau qui n’ont pas eu le temps de sécher dans le fond de l’évier.

On appelle cela un grand moment d’émotion et il faut vivre chaque seconde intensément, surtout s’il s’agit de sa toute première maison, comme ce fut mon cas il y a un mois…

J’ai déménagé six fois au cours des cinq dernières années, et mon éternel questionnement revient à chaque fois : dois-je ou non utiliser le rouleau de papier toilette entamé et laissé après le porte rouleau de papier toilette. En ai-je envie ? Est-ce digne de mon hypocondrie ? Même chose avec la boîte de mouchoirs et le sent-bon pour toilettes en aérosol. Je jette ou je termine ?

Peut-être devrais-je partir un compte Facebook à ce sujet, afin d’avoir différentes opinions. Le problème est que je ne sais pas comment fonctionne Facebook.

Sinon, quand je n’ai pas envie de faire pipi, j’adore fouiller partout car premièrement, je ne me sens pas encore tout à fait chez moi : fouiller et toucher à tout s’avère donc une activité particulièrement excitante, et deuxièmement, j’aime tomber sur des trucs laissés dans les placards, volontairement ou non. Je suis une experte en la matière et sais fouiller pour dénicher mes petits trésors... : derrière les tiroirs.

Peu de gens pensent à sortir complètement ces derniers de leur trou pour vérifier si rien n’est tombé dans le fond du meuble…

Moi, si.

Ce phénomène d’insouciance m’a permis d’amasser, au cours des derniers déménagements, une belle petite récolte dont voici le détail par ordre chronologique : d’anciennes factures d’électricité au nom d’une certaine Josée ; un élastique à cheveux n’ayant plus d’élastique que le nom ; de vieux rideaux en dentelle jaunie – donc vintage, donc in - ; le sex-appeal de Manuel Valls ; un peigne en plastique gris, et, enfin, un torchon à vaisselle avec des bouteilles de vin imprimées dessus.

Voilà mon petit butin actuel. Sympa non ?

Rassurez-vous, je ne me caresse pas avec ces objets la nuit venue, dans le fond de mon jardin, en chuchotant des formules en latin. Je les fous simplement à la poubelle en me disant que, franchement, les gens pourraient ramasser leur bordel avant de s’en aller.

Il y a aussi cette odeur, l'odeur des anciens proprios qui est restée et qui s'estompe péniblement au fil des jours... Tantôt nauséabonde, tantôt agréable (cela varie considérablement selon les demeures), elle rappelle à chaque retour à la maison cette première visite que l'on a faite, avec l'agent immobilier. On se demande alors pourquoi elle persiste durant tant de jours, puisqu'il n'y a plus rien appartenant à ceux qui la créaient... Probablement qu'elle émane de la grosse boîte de mouchoirs que j'ai finalement décidé de garder... Ou peut-être est-ce le sex-appeal de Manuel Valls.

Mais surtout, ce que j’aime par-dessus tout dans le fait d’arriver dans une nouvelle maison, MA nouvelle maison, c’est ouvrir une bière avec mon homme et le carton d’une pizza manifestement préparée avec plus de pâte à pizza que d’amour, en contemplant ces lilas, ces pins, ces arbres fruitiers et ce plant de ciboulette qui sont désormais « à nous », en savourant chaque seconde de ces premières heures où l’on ne réalise pas encore tout à fait ce qui se passe, et en remerciant la vie, surtout.

La kestion Twouiter : ve tu mes rido vintage ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

patquebec 29/07/2013 11:47

Moi ça me stresse d'arriver dans une nouvelle maison :)

Franco-québécoise 30/07/2013 05:17

Moi aussi un peu quand même...

(Un peu beaucoup)