Québec : mode d'emploi

Québec : mode d'emploi

Le Québec, vu, analysé et expliqué avec humour par une Franco-Québécoise de souche. S'invitent parfois coups de coeur, coups de gueule et chroniques, ayant ou non rapport avec la Belle Province. Bienvenue et bonne lecture !

Cunnilingus : différences France/Québec

crédit image : www.gilmor.it

crédit image : www.gilmor.it

Tout de suite, quand on entame des préliminaires avec son premier Québécois, on comprend que l'on a bel et bien quitté la France et ses 2000 ans d'Histoire. Que ce n'était ni un rêve ni une blague. Oui. On est ailleurs. Dans tous les sens du terme.

On est en Amérique du Nord et on fait les cunnilingus à l'Américaine. D'ailleurs ici, on fait des cunnilinctus.

L'éternellissime cunnilingus à la française, incapable de se renouveler depuis tous ces siècles, est bien loin sur la frise chronologique de ma vie sexuelle... Bien loin de mes souvenirs enfants du Vieux Continent. Facebook et la fish predicure n'existaient pas encore... On disait "je me suis pris en photo", et non j'ai "pris un selfie"... Le vernis à ongles noir faisait gothique... Bref : je vis au Québec depuis 10 ans.

Les Québécois ont RÉ-VO-LU-TION-NÉ le cunnilingus ; et c'est non sans assurance et fierté que j'utilise le superlatif du verbe changer.

Exit les techniques "je mange un cornet de glace sans grande retenue" et "je tente de percer un papier cellophane bien tendu avec le bout de ma langue". Au Québec on utilise tout ce qui est adjacent à la bouche quand vient le temps de faire un truc plus coquin qu'une promenade en tandem avec son amoureuse.

Par adjacent j'entends le nez, donc... et le menton. Eh oui ! Le menton aussi ! Pourquoi se priver de cette surface, large, pointue ou ronde mais toujours bien là, bien disponible, de cet élément du visage somme toute fort utile à l'être humain ?

Je n'entrerai pas dans les détails, afin de ne point vous priver du plaisir et de la fierté qu'apporte l'autodidaxie.

Bref, hormis le fait qu'il est ici mal vu de toucher aux cheveux de son (ou sa) partenaire pendant la gâterie bucco-naso-génienne, je le trouve vraiment cool moi, ce cunnilinctus nord-américain. Surtout, mes statistiques Overblog m'ont révélé un terrible secret : moins de 40 lecteurs pour mon article sur la Biosphère en trois semaines.

Faisons un petit test, me suis-je alors dit. Intégrons le mot "cunnilingus" dans un titre d'article, faisons ensuite travailler notre imagination (car le cunnilingus est universel les amis ; ceux qui utilisent leur menton s'appellent des gens bizarres, mais libres ; non des Québécois), et voyons ce que cela donne d'ici trois semaines...

Si j'ai vu juste, la morale de cette histoire sera pénible à entendre mais il faudra bien se rendre à l'évidence : on s'intéresse plus au cul qu'aux énergies renouvelables et aux composés organiques volatils.

La kestion facebook : et toa, as tu déjà pris un selfie pendant une fish pedicure pour le mettre sur Facebook ? Nous sommes impatient 2 le savoir. De voir ton selfie, surtout.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

cuni35 22/02/2017 15:36

J'ai déjà utilisé le nez, mais jamais le menton !!!

https://www.lieuxdedrague.fr/fr/profil/cuni35

Franco-québécoise 30/03/2017 17:45

Haha !! Merci pour ce commentaire ;-) Ai bien rigolé !

BigNormand 07/10/2015 21:37

Mon Dieu, tout une réflexion qui se (re)lance :D
Comme quoi, faut toujours remettre les trucs simples (comme un cunilingus; le latin me donne l'impression de parler d'une fleur exotique) en question.
Je vais sonder les québécoises autour de moi au hasard des conversations ("Hey, fais tourner le bol de chips, Marie-France. Au fait, tu l'aimes comment le cuni du dimanche matin, toi ?") et voir ce qui ressort des différences culturelles de part et d'autre de l'Atlantique

franco-québécoise 09/10/2015 18:53

Qui sait, peut-être qu'une fleur s'appelle effectivement comme ça... ! J'espère que Marie-France se prêtera au jeu ;-)

patquebec 24/08/2015 21:43

Ha ben ça paraît évident qu'il y aura plus de visites sur ce billet ^^
Bon, il faut aussi compter sur le temps que tu mets à écrire le billet suivant ou le simple fait que les vacances d'été modifient les habitudes de lecture.
Merde, et moi je fais baisser les statistiques puisque j'ai lu les 2 billets (comme tous les billets de ce blogue, tu me diras).
Mais à l'évidence, je me suis beaucoup plus marré sur celui-ci ^^

patquebec 30/08/2015 23:16

Je n'ai jamais pratiqué la fish pedicure mais je penserai à prendre un selfie si ça arrive un jour ^^

franco-québécoise 25/08/2015 03:15

Oui mais as-tu déjà pris un selfie de tes pieds pendant une fish pedicure ?