Québec : mode d'emploi

Québec : mode d'emploi

Le Québec, vu, analysé et expliqué avec humour par une Franco-Québécoise de souche. S'invitent parfois coups de coeur, coups de gueule et chroniques, ayant ou non rapport avec la Belle Province. Bienvenue et bonne lecture !

Tempo, cocktail molotov et Kinder Bueno

abri Tempo
abri Tempo

Peu, très peu de choses impressionnent les Québécois, et sur la mini liste de leurs quelques phobies, l'hiver et tous les inconvénients qui gravitent inévitablement autour sont persona non grata depuis la nuit des temps. Face au froid, le Québécois est effectivement préparé, équipé, vacciné, blindé, armé de la tête aux pieds, des pieds à la tête, de la voiture à la maison, de la maison à la voiture, et c'est justement le thème de ce chapitre : la voiture. Enfin… la voiture... et son habitat : le « tempo ».

Être voiture au Québec n'est pas une sinécure. En décidant de poser ses roues ici plutôt qu'en Andalousie, la voiture fait acte de bravoure.

Bien sûr c'est aux véhicules ayant accepté leur mutation en Syrie ou dans les quartiers nord de Marseille que revient la palme de l'héroïsme mais soulignons tout de même le total dévouement de l'automobile québécoise et attribuons-lui même la médaille d'argent, une jolie récompense bien méritée qui siéra à merveille à son rétroviseur. Car si le froid demeure moins dévastateur que les bombes ou les cocktails Molotov, il manque parfois cruellement d'humanisme et de délicatesse lui aussi. À commencer par les journées où il abaisse la température au dessous de zéro degré. Appelons cela des journées froides, des journées froides susceptibles d'apporter de la neige et du gel.

Et c'est à ce moment-là qu'il entre en scène, notre ami le tempo. Quand il neige. Généralement opérationnelle depuis début novembre, cette sympathique petite maison pour voiture reste cependant inutile tant que les flocons ne tombent pas.

source : lapresse.ca

source : lapresse.ca

Pourquoi « tempo » plutôt que « tente hivernale bien pensée pour automobile », je n'en sais rien. Eu não sei, comme on dit en Portugais.

Mais si je sais. Je n’ai pas de iPod, mais j’ai tout de même Internet. « Abris Tempo » est tout simplement LE pionnier dans la conception et la commercialisation d’abris autos au Québec. Ça fait 45 ans que la compagnie est là, et pour les Québécois, un abri d’auto temporaire pour l’hiver s’appellera toujours un tempo - la marque de commerce étant, inutile de le préciser, le résultat de l’apocope de « temporaire ».

Posez-moi à présent des questions plus pertinentes, comme « pourquoi installer un tempo plutôt que de ne pas en installer ». Mes arguments sont au nombre de cinq et très faciles à comprendre.

1) Pour ne pas avoir à déneiger la voiture ;

2) Pour ne pas avoir à gratter de glace sur les vitres de la voiture ;

3) Pour ne pas avoir à pelleter de neige autour de la voiture ;

4) Pour dormir dix minutes de plus le matin ;

5) Pour rendre la vie plus belle au facteur en accrochant sa boîte aux lettres dans le tempo (ainsi, nul besoin pour lui de s’introduire dans l’allée et de risquer de glisser).

Trêve de plaidoyer.

Un tempo est éphémère ; il n'existe que cinq mois par calendrier. De novembre à avril. Par conséquent il faut le monter et le démonter tous les ans. Monter un tempo c'est un peu comme assembler un jouet de Kinder Bueno, en plus long, plus gros et plus compliqué.

Bien sûr il s'agit d'une tâche de messieurs, bien sûr il s'agit d'une tâche que certains aiment à entreprendre le dimanche matin, à huit heures, bruyamment, et avec une exaltation qui me surprendra toujours.

source : http://www.groupeprobex.ca/

source : http://www.groupeprobex.ca/

Certains ont le tempo une place, d'autres le deux places, d'autres le tempo qui ne rigole plus : le quatre places. Oui, il y a des Québécois qui ont beaucoup de voitures. Ou qui aiment avoir un tempo spacieux.

Comme je vous l'apprenais un peu plus haut (vous vous coucherez plus instruits ce soir !), certains accrochent leur boîte aux lettres dans le tempo. D'autres, plus visionnaires, y mettent carrément une guirlande pour décembre, électrique, qui brille dans la nuit s'il vous plaît, mais aussi dans le jour.

Dans les relations de voisinage, le tempo peut être source de dispute. En effet, si la neige accumulée sur le toit du tempo de Jean-Pierre tombe sur le terrain de Bernard, Bernard ne sera pas content. Non seulement Bernard ne sera pas content, mais il fera savoir à Djipi. Et inversement.

Je prends ici l'exemple de Jean-Pierre et Bernard mais ce peut-être toi, lui, elle, moi... au coeur d'un tel différend. Méfie-toi de la neige qui dort (sur le tempo)...

Bref, hormis ce tout petit point noir, je trouve ça bien, moi, ces tempo. C'est très pratique. Ainsi, tout le monde est à l'abri et jouit de sa petite maison bien à lui : la famille, la voiture et même le chien, dans sa niche. J'espère qu'un jour, les clodos aussi, auront cette chance…

La kestion Facebook : toi oci, kan tu été petit, tu pensé kon disait cocktail monotofe ? Moi oci. D'ailleurs, si tu hésites sur des termes russes tels que molotov, kalachnikov ou niktamov, regarde trois à quatre fois par semaine le journal télévisé des Bouches-du-Rhône. C'est Fernandel et Edmond Rostand qui vont être contents. LOL !... MDR !... PTDR !... Que dis-je, PTDR ?... XPDR !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Lolo 06/01/2015 07:54

je ne connais pas ce genre de chose, mais tu as une façon de raconter qui me fait bien rire !!!
je te souhaite une très bonne année, qu'elle t'apporte tout ce qui te ferai plaisir et surtout la santé !!!
bisous et à bientot !!

Franco-québécoise 17/06/2015 16:55

Merci, avec bcp de retard ;-)

dominique 01/12/2014 16:52

ça y est j'ai trouvé cet "ostie" d'ï

dominique 01/12/2014 16:49

Bonjour j'hai l'hiver, c'est le temps du tempo
J'hai aussi le tréma, jamais capable de le retrouver,

Claire Bottalico 15/11/2014 23:16

Tu es géniale.

Franco-québécoise 15/11/2014 23:32

;-) xxx