Québec : mode d'emploi

Québec : mode d'emploi

Le Québec, vu, analysé et expliqué avec humour par une Franco-Québécoise de souche. S'invitent parfois coups de coeur, coups de gueule et chroniques, ayant ou non rapport avec la Belle Province. Bienvenue et bonne lecture !

Les loufoqueries de la semaine – 3

crédit photo : stickeramoi.com
crédit photo : stickeramoi.com

Rien vécu de suffisamment loufoque la semaine dernière alors je puise dans mon passé, qui lui ne manque pas de loufoqueries.

Pendant neuf mois de ma vie, j'ai travaillé dans une pouponnière. Oui, le temps d'une grossesse, sauf que l'histoire ne s'est point terminée avec un bébé mais plutôt une ligne supplémentaire et parfaitement inutile sur mon curriculum vitae.

Pour travailler dans une pouponnière, il faut être FAITE pour travailler dans une pouponnière, et j'ai su au bout de quatre heures que je n'étais PAS faite pour travailler dans une pouponnière.

J'ai également su très rapidement que le papa d'un des petits dont je m'occupais – Antoine – se prenait très au sérieux.

Une petite boule de caca de chien écrasée sur la rue Ontario, coin Iberville, aurait peut-être reçu plus de considération de sa part que moi : il l'aurait regardée afin de ne point mettre le pied dedans.

Non moi il ne me regardait pas, le papa d'Antoine, il ne me disait ni bonjour, ni au revoir, ni pourquoi il se prenait pour Hilary Clinton. Mais je l'ai su assez rapidement : il se trouve que le ti papa d'Antoine c'était un mé-de-cin.

Généraliste ou spécialiste, je l'ignore ; à vrai dire je m'en contrefoutais : moi je m'intéresse aux êtres humains avenants et sympathiques, pas aux trous du cul.

Bref les semaines passent, il m'ignore, je l'ignore, Antoine continue à mordre les bras de ses petits camarades quotidiennement, et un jour il y a une fête à la garderie. Avec parents, enfants et tout le personnel.

Envie de pipi

Trop de monde aux toilettes du rez-de-chaussée

Je vais me soulager au premier

J'entre dans mon compartiment et qu'est-ce que j'entends ?

Ceci.

« Antoine, A.T.T.E.N.D.S ! Attends deux p'tites minutes, ok !! Papa est en train de faire un beau gros caca et après on va sortir. Parce que papa aussi il a besoin de faire caca hein ! Y a pas juste Antoine ! »

plouf.

PLOUF.

plouf. plouf.

PLLLLLOOOUUUFEU.

« Oh ! Ben regarde ! Papa il a fini ! Tu vois !? Un beau gros caca comme Antoine ! Yeahh !»

Inutile de préciser que j'ai attendu qu'il sorte pour sortir me laver les mains à côté de lui : il fallait qu'il sache que...

J'Y ÉTAIS.

Oui, j'étais là, nous avons vécu ce grand moment ensemble. Aucun mot aux lavabos, juste de la jubilation bien dissimulée de ma part, et un nettoyage des mains un peu trop expéditif de la sienne... Alors docteur ? On ne se méfie pas plus que ça des vilains microbes... ? Des vilaines bactéries fécales... ?

Eh bien à partir du lundi suivant, le papa d'Antoine s'est mis à me dire bonjour.

La vie est décidément pleine de surprises ; faire un beau gros caca ne donne pas juste le sourire : cela apaise les âmes embrumées et rapproche les êtres.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Gérard Piquemal 08/04/2015 00:48

Bon humour, continuez ;-)

Franco-québécoise 17/06/2015 16:54

Merci Gérard !

jetj 05/08/2014 20:45

Big up au papa d'Antoine ! Merci à lui d'avoir rendu cet article possible.

Franco-québécoise 06/08/2014 03:28

Mais oui, tu as bien raison. C'est grâce à ce con après tout. L'inspiration se trouve décidément partout. Nous sommes entourés de gens inspirants, nous les écrivains. J'espère que tu ne t'es pas trop fait mouiller cette après-midi, sur ton arc-en-ciel ?

mireille du sablon 05/08/2014 07:15

....un bon fou rire dès le matin et me voici en forme, merci pour cette page d'humour, c'est du vécu ça au moins!
Bonne journée, bises de Mireille du Sablon

Franco-québécoise 05/08/2014 15:30

Contente de t'avoir fait rire ma chère ;-)

Bonne journée à toi aussi !