Québec : mode d'emploi

Québec : mode d'emploi

Le Québec, vu, analysé et expliqué avec humour par une Franco-Québécoise de souche. S'invitent parfois coups de coeur, coups de gueule et chroniques, ayant ou non rapport avec la Belle Province. Bienvenue et bonne lecture !

Les quais de Marseille au Québec

Les quais de Marseille au Québec

Vendredi, en traversant le gigantesque magasin Simons du gigantesque Carrefour Laval, je tombe sur une collection de vêtements pour hommes intitulée "les quais de Marseille".

Ma surprise fut immédiatement accompagnée d'un grand, grand, grand sentiment de fierté : on évoquait le Vieux-Port de Marseille – MON Vieux-Port de chez moi – dans cet immense magasin Nord-Américain où probablement 95% des clients ne savent pas situer Marseille sur une carte du monde, et ignorent également que quand j'étais petite, ma maman et moi eh ben on achetait le pain à la Boulangerie La Paline, au coin des rues Sainte et Fort Notre Dame.

– Marseille... Une île dans les Philippines ? me dirait l'un.

– La capitale de l'Illinois ? me dirait l'autre.

– Et ton père il est pas Chinois ! Non mais oh. Marseille c'est la plus vieille ville de France, Marseille c'est mon ancien chez moi, M.A.R.S.E.I.L.L.E c'est les initiales de :

Mais pourquoi t'ias pas refait de glaçons hier soir ?

Attention aux oursins, aux méduses, et à ta serviette !

Rue Saint-Fé ou Plan-de-Campagne ?

Sur mon père : ta sœur elle est trop, trop bonne ! Vas-y présente-la moi.

Eric Cantona il a un peu morflé non ?

Il est où le stand de churros ? Demande au blond ; il s'en est acheté t'aleur.

Les vitres de la voiture tu lèveras si tu arrives par la porte d'Aix.

Les Goudes c'est au fond à gauche.

Eh ben désolée... J'ai oublié. Des pistaches avec ton fly ?

Tout en réalisant à peine ce qui m'arrivait, je m'approche de ce rayon "les quais de Marseille".

Du beau linge bien propret, élégant et sans fantaisie, ainsi qu'un apollon très chic sur une affichette sont bien rangés et apaisants sur les tablettes, et je crois que ce jeune homme se prénomme Claude-Ludovic. Icelui m'eût d'ailleurs probablement tenu la porte du magasin si tant est que nous nous fussions retrouvés devant la même officine un jour dans notre vie...

Tout est doux, délicat et invitant

Nulle chose ne me porte à me méfier

Ô douce envie de manger des churros nonchalamment

Sans me préoccuper de cacher mon collier

Zut ! me dis-je alors. Je ne me fais point interpeller telle une femelle golden-retriever ; aucun groupe de damoiseaux ne me suggère d'aller niquer ma maman – "salope que t'ies ! Con de ta race, ah !" – sous prétexte que je refuse poliment de fournir mon numéro de téléphone ; et je n'aperçois rien à l'horizon qui soit issu des manufactures Lacoste ou Sergio Tacchini.

Mon euphorie disparut alors aussi vite qu'elle était apparue ; ainsi ne s'agissait-il pas de Marseille en France mais de Marseilles aux États-Unis, dans l'Illinois. Le publiciste avait simplement oublié le "s" final.

Je partis du magasin

Triste et déçue

Seuls des churros auraient pu me faire du bien.

Bien entendu je ne me suis pas risquée à demander au kiosque d'information si je pouvais en trouver quelque part ; la jeune femme m'aurait très probablement répondu qu'elle ne connaissait pas cette marque de chaussures – un choc des cultures qui m'aurait à nouveau anéantie.

Non je me suis plutôt contentée de quitter le magasin en faisant remarquer à l'une des caissières qu'il manquait un "s" sur le panneau là-bas, avant de dire à l'autre qu'il avait finalement raison : Marseilles c'est dans l'Illinois.

(Mais non je plaisante ! Il ne s'est point trompé ce publiciste... ! Seulement voilà : à l'instar des Français qui pensent que le Québec c'est comme dans le reportage de Guillaume Debré, bien des Québécois pensent que Marseille c'est comme dans les films de Pagnol...)

Petite vidéo pour tous ceux qui aiment Marseille comme je l'aime, qui l'ont dans leur cœur pour toujours, même à l'autre bout du monde, et pour ceux qui souhaiteraient la découvrir en 2 minutes 56...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

patquebec 16/08/2014 22:45

Faut les comprendre, le training casquette siffleur d'insultes, c'est tout de même moins vendeur ^^

Franco-québécoise 17/08/2014 15:40

;-))

Lolo 22/06/2014 09:33

il y a un petit moment que je ne t'avais pas rendu visite .... j'adore ta façon de raconter !!!
bon dimanche à+

Franco-québécoise 23/06/2014 05:26

Merci ;-) Pour ma part il est trop tard pour te souhaiter un bon dimanche alors bonne semaine !

BigNormand 17/06/2014 20:02

Ahaha, belle surprise en effet au détour d'un de ces centres commerciaux immenses.
J'avoue qu'en te lisant, je me suis revu au volant de ma BX hors d'âge, fenêtres baissées, Shy Guy de Diana King à fond les baffles et à fond en 4e vitesse sur la Corniche en slalomant entre les Gus qui cherchent une place pour descendre sur les Prophètes... Le soleil qui te cuit dans la voiture, l'odeur des embruns, l'envie de rire juste comme ça, parce que la vie est belle.
Puissante cette nostalgie. Grosse surprise de me rendre compte que Marseille puisse me manquer comme ça.

Franco-québécoise 18/06/2014 06:35

Ah... La plage du prophète... Ça fait longtemps...! Moi les dernières années j'allais au Liouquet. Génial comme endroit.

Je comprends ce que tu veux dire, moi aussi ça me manque violemment parfois, mais pour rien au monde je ne retournerais vivre à Marseille... Suis trop bien ici.

Très, très bon choix de chanson pour rouler sur la Corniche en passant ;-)

dominique 12/06/2014 12:37

OH.. rassure moi. Tu l'as gardé ton accent??

Franco-québécoise 13/06/2014 05:00

Voui, rassure-toi ;-) Mais je l'ai quand même beaucoup moins que lorsque je vivais là-bas...

philae 11/06/2014 11:35

merci pour le partage

Franco-québécoise 11/06/2014 16:17

Ça me fait plaisir