Québec : mode d'emploi

Québec : mode d'emploi

Le Québec, vu, analysé et expliqué avec humour par une Franco-Québécoise de souche. S'invitent parfois coups de coeur, coups de gueule et chroniques, ayant ou non rapport avec la Belle Province. Bienvenue et bonne lecture !

Je me suis acheté un inukshuk

Je me suis acheté un inukshuk

Ça se prononce inoukshouk et sur le petit papier qui était accroché à son cou on peut lire ceci : « selon une légende Inuit, de par ses qualités ancestrales de guide, l’inukshuk aidera la personne qui en acquiert un à toujours prendre les bonnes décisions et à aller dans la bonne direction dans sa vie. »

Une question me vient tout de suite à l’esprit : pourquoi, donc, personne ne m’a offert un inukshuk plus tôt ? Cela m'aurait empêchée de faire pas mal de choses que je regrette mais avec lesquelles je dois vivre aujourd'hui, des choses qu'il n'est pas toujours évident d'assumer et de dévoiler, comme le jour où, en raison de mon insouciance, de mon inconscience, je n'ai pas vérifié que les deux longs morceaux de papier toilette que j'avais soigneusement disposés sur mon siège de WC étaient bien restés sur le siège après que je me fus relevée...

La conséquence fut assez cruelle : je me suis promenée pendant plusieurs minutes dans un hôtel de luxe avec du PQ qui sortait par le haut de mon pantalon et flottait paisiblement derrière mon popotin, jusqu'à ce qu'un bienfaiteur me fasse enfin la remarque - "tu as du papier toilette qui pend de ton pantalon". J'avais 21 ans, des rêves plein la tête, et un avenir prometteur...

Mais revenons à notre ami de cailloux.

Alors que la pierre se retrouve dans différentes expressions associées à la tristesse, à l'indifférence ou à l'angoisse ("être malheureux comme les pierres", "avoir une pierre à la place du cœur", "c'est mon dernier mot Jean-Pierre"), l'inukshuk, lui, est au contraire un bonhomme plein de bienveillance, de sympathie, de sagesse, et d'espoir.

Le mot « inukshuk » vient de l’inuktitut, la langue des Inuit. Il s’agit d’une addition toute simple et jolie de deux mots : inuk + shuk.

Inuk est le singulier de inuit et désigne l’« homme ».

Le terme shuk signifie quant à lui « qui ressemble à ».

Inukshuk signifie donc : « qui ressemble à l’homme ».

Et non seulement il lui ressemble, mais il lui est d'une grande utilité. Le froid arctique, la neige et le vent ne laissant aucune chance à d'éventuels arbres, à d'éventuelles "routes"... il était nécessaire de trouver une solution pour s'orienter. Les Inuit ont ainsi imaginé l'inukshuk. Bâtis selon différents codes qu'il est essentiel de connaître pour pouvoir interpréter leurs formes, et donc les informations qu'ils transmettent, les inukshuiit (pluriel d'inukshut) demeurent de précieux guides, outils et amis pour les Inuit ou tout autre voyageur qui s'aventure dans le Grand Nord. Ils peuvent notamment indiquer la meilleure route à suivre, la profondeur de la neige, la dangerosité d'une rivière ; signaler un endroit propice au campement, à la pêche, à la chasse ; identifier un lieu de sépulture, une cache de nourriture ou encore symboliser un événement important, comme la mort d'un être cher ou une rencontre mémorable avec un autre groupe.

L'inukshuk est aujourd'hui un symbole fort du Canada et représente l'espoir, l'amitié, la solidarité et l'accueil fraternel.

  • Il a été choisi comme emblème des Jeux Olympiques d'hiver de Vancouver en 2010
  • Il est représenté sur le drapeau du Nunavut, l'un des trois territoires canadiens (le pays est composé de 10 provinces et de 3 territoires)
  • Il a servi d'illustration pour un timbre de Postes Canada
  • À Bernières-sur-Mer, en France, un inukshuk a été érigé en mémoire des soldats canadiens morts sur la plage de Bernières le 6 juin 1944
  • En Afghanistan, des soldats de l'armée canadienne ont construit un homme de pierres en mémoire de leurs compatriotes décédés
  • À Washington, aux États-Unis, on peut voir un inukshuk dans le hall d'entrée de l'ambassade canadienne
  • Dans ma salle-à-manger, sur mon buffet, on peut voir un adorable inukshuk de 10 cm fabriqué par Francine Duguay et Alain Bouchard, que j'ai acheté le mois dernier au Parc Oméga (un lieu à découvrir absolument)
J'adore mon inukshuk

J'adore mon inukshuk

Partager cet article

Repost 1

Commenter cet article

TELOU Jacqueline 11/07/2014 11:35

Lors de mon séjour en 2011 au Québec je me suis offert un Inukshuk en bois qui trône sur la tablette de ma cheminée. Depuis un vrai en pierre a vu le jour sur la pelouse devant notre maison car notre ville LA FLECHE en Sarthe est étroitement liée au Canada et plus particulièrement le Québec et surtout Montréal puisque un flèchois est à l'origine de Ville Marie

Franco-québécoise 13/07/2014 21:30

Merci pour l'info ;-)

Jacqueline 13/07/2014 12:11

Et oui ! il s'agit de Jérôme Le Royer De La Dauversière au 17 ème siècle.
Pour plus d'info voir : www.ville-lafleche.fr
Bonne journée.

Franco-québécoise 12/07/2014 14:12

Bonjour Jacqueline,

J'ai moi aussi l'intention d'en construire un dans mon jardin. Il faut juste que je trouve les pierres. J'ignorais qu'un Français était à l'origine de Ville Marie. Merci pour l'info !

dominique 22/02/2014 12:57

J'adore ta façon humoristique de présenter les choses. Ces empilements de roches sont souvent très beaux. On en voit beaucoup au bord d'une autoroute en ontario..

Franco-québécoise 23/02/2014 16:02

Merci ;-)

Marie-Claude 18/02/2014 19:08

Sourire. Merci pour toutes ces explications! Je comprends maintenant pourquoi, petite, mon doudou (un esquimau en tissu cousu par ma mère-grand) avait pour nom Ninuk!
Grosses bises de Marie-Claude from Elsass!

Franco-québécoise 18/02/2014 19:53

Salut Marie-Claude ! Trop joli ce souvenir :-)
Bisous à toi et toute la famille !

sandy 18/02/2014 18:27

j'ai trouvé ton article très intéressant et instructif. Les photos sont très jolies

Franco-québécoise 18/02/2014 18:31

Merci à toi ;-)

mireille du sablon 18/02/2014 18:11

...et je comprends ton "amour" pour lui!
Depuis, as-tu eu d'autres soucis....de papier éventuellement? Je ris encore de ton histoire passée!
Gros bisous du soir de Mireille du Sablon

Franco-québécoise 18/02/2014 18:28

:-) Ah non, plus aucun problème de papier toilette qui sort du pantalon ! Ça m'a tellement traumatisée que maintenant je vérifie TOUT LE TEMPS, et je me regarde TOUJOURS le derrière dans le miroir avant de sortir des toilettes :-)

Bottalico 18/02/2014 17:53

Bravo ! Voilà une bien belle explication ! Je me demande cependant avec quel papier... d’emballage tu as transporté ton Inukshuk ?

Franco-québécoise 18/02/2014 18:26

Hihi ! Avec... un petit sac plastique :-)