Québec : mode d'emploi

Québec : mode d'emploi

Le Québec, vu, analysé et expliqué avec humour par une Franco-Québécoise de souche. S'invitent parfois coups de coeur, coups de gueule et chroniques, ayant ou non rapport avec la Belle Province. Bienvenue et bonne lecture !

La pantoufle en phentex, ce qui aurait dû être sur le drapeau québécois

La pantoufle en phentex, ce qui aurait dû être sur le drapeau québécois

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque, ayant atteint l'âge de raison, j'ai réalisé que c'était des fleurs de lys et non des pantoufles en phentex qui ornaient le drapeau québécois.

Combien de Québécois sauraient identifier une fleur de lys, une vraie, si je les emmenais au jardin botanique ?

Une poignée.

Oui, une grosse poignée, certes, mais seulement une poignée quand même.

Tandis que les pantoufles en phentex, tous les Québécois savent les reconnaître entre mille, en ont déjà porté, et s'y sentent en sécurité.

Je suis un peu embêtée car, lorsque je regarde dans mon Petit Larousse et mon Petit Robert, je ne trouve pas la définition du phentex. En revanche je sais désormais ce qu'est la phénylcétonurie, et ce n'est pas super glamour comme maladie.

Enfin, me voici donc contrainte de formuler ma propre définition du phentex.

phentex : n.m. (Prononcé fêne-tex) Laine très rigide utilisée depuis longtemps au Québec dans la confection de pantoufles du même nom. Super pratique et confortable. Ne fait pas puer des pieds. Ne se trouve absolument pas en France. Permet aux mamies qui savent tricoter d'arrondir leurs fins de mois. La pantoufle en phentex demeure, à mon sens, aussi symbolique du Québec que la poutine ou Véronique Cloutier.

Quand je suis chez moi et que je ne sais plus qui je suis, où j'en suis, d'où je viens, et où je vais ; quand j'hésite, après m'être gravement blessée en râpant des carottes, à dire "Aïe ! Putain !" ou "Ouch ! Tabarnak !" : j'utilise la méthode "Birkenstex".

Je porte, tour à tour, mes Birkenstock et mes pantoufles en phentex, trois heures chaque paire, et j'évalue ensuite dans lesquelles je me suis sentie le mieux. Dans lesquelles j'ai été le plus productive, le plus gentille, et le plus inspirée.

Bien sûr le résultat n'est pas systématiquement le même. Il y a des périodes où je suis plus Québécoise que Française, et inversement.

Le problème, tout de même, avec les Birkenstock, c'est que les pieds sentent très vite le lait caillé. Et moi, le lait caillé, ça me coupe toute envie d'être gentille.

Complexité un peu de même ordre avec mes pantoufles en phentex : très vite, elles me donnent envie d'enfiler ma robe de chambre saumon qui m'arrive aux chevilles puis de regarder un film. Et moi, regarder un film, ça me coupe toute possibilité d'être productive.

Heureusement, je surmonte plutôt aisément ces deux éléments perturbateurs et trouve toujours la réponse à ma question au terme de ces trois heures. Surtout, je ne regarde jamais de film en portant ET mes Birkenstock ET ma robe de chambre : mon conjoint me l'a clairement défendu.

Beaucoup de foyers québécois ont, dans leur hall d'entrée, le panier-à-pantoufles-en-phentex. Il s'agit-là des pantoufles pour les invités, particulièrement opportunes en période hivernale lorsqu'il est d'usage de porter des bottes d'hiver à l'extérieur et de les retirer à l'intérieur.

J'ai eu plusieurs paires de pantoufles en phentex dans ma vie ; mes préférées resteront malgré tout celles que ma regrettée grand-mère paternelle (purement québécoise) m'avait tricotées il y a de cela plus de dix ans. Hélas, je les ai laissées chez ma mère. Et ma mère a un berger allemand. Et son berger allemand a accès au panier-à-pantoufles-en-phentex.

La kestion Facebook : toi elle est kel kouleur ta robe 2 chambre ?!! on est super impatient 2 le savoir !!!!!!!!!!!!!! lol !!

A lire également :

- Pénis, amygdales et végéburgers au quinoa

- Vente de garage

- Caillou, l'homologue québécois de Oui-Oui

(crédit photo : lien ici)

drapeau québécois (crédit photo : lapresse.ca)

drapeau québécois (crédit photo : lapresse.ca)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Mara29 06/02/2017 06:04

Merci pour cet article réjouissant! Après wikipédia , ça me'a bien fait sourire ....
Je me suis remise au tricot récemment et j'ai voulu essayer de faire ces pantoufles en phentex et de trouver des renseignements à ce sujet !
Je suis allée au Québec voici 3 ans voir mon fils qui y travaillait et je suis tombée en amour de votre beau pays ....
Je n'ai plus qu'à les porter maintenant et à en faire d'autres !

Franco-québécoise 06/02/2017 19:56

Heureuse que l'article vous ait plu ! Moi aussi je suis en amour avec mon Québec. Bon tricot :-)

Cima 22/05/2014 21:57

Bonjour,

c'est vraiment chouette de vous lire ...
Un petit morceau de Canada en Haute Savoie
Née dans ce beau pays et revenue en France à l'âge de 5 ans j'y suis retournée pour la première fois en 2012.
Il faut dire que j'y ai toute ma famille)))
J'ai été assaillie par tout un tas de sensations familières ; la reconnaissance de l'odeur du métro, le Jell'o, les pantoufles en Phentex ( j'en ramène plein de paires à mon prochain passage) mais aussi et sans ordre de préférence : les bagels + beurre de cacahuètes + mélasse ( mon trip) , la racinette, les fèves au lard....
Je ne parle pas de la gentillesse des gens qui se mettent en 4 pour de parfaits inconnus, de la circulation routière qui est un modèle de civisme, de l’honnêteté des citoyens...
Le choc a été rude pour moi à mon retour en France après ces 3 semaines en famille ( avec ma famille risque moins de prêter à confusion)) , un peu comme une impression de me retrouver agressée en permanence...
Vous aurez compris, je retourne passer les prochaines fêtes de Noël au Quebec, à St Guillaume plus précisemment.

Merci pour ce blog qui restitue mieux que tous les documentaires l'esprit Québecois

Petit rajout mais pas au bon endroit je présume, pour la musique qui remonte le moral, je mets à tue tête " 3 accords" et je rie parce que les textes sont caustiques, pas toujours politiquement corrects mais, drôles ....

Au plaisir de vous lire

Franco-québécoise 23/05/2014 02:26

Bonjour et merci pour ce commentaire très touchant. Rassurez-vous, votre texte ne s'était pas effacé, c'est juste que les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître.

Je partage complètement vos impressions : lorsque je suis retournée en France pour des vacances, en 2008, l'ambiance, la douceur du Québec m'ont très vite manqué.

C'est fou que votre famille soit de Saint-Guillaume, ce tout petit village, car toute ma belle-famille vient de là aussi !

Merci pour votre compliment à propos de mon blog. Cela me touche grandement, surtout venant d'une Québécoise de souche.

J'espère vous lire à nouveau !

(Oui, les 3 accords c'est très bon aussi :-) )

Pat 31/12/2013 18:28

Trés belle année lumineuse, pleine d'éclats , de sensations, d'originalités
Des petits bonheurs à partager avec la Santé

Meilleurs Voeux 2014 à toi et à tes proches
- Amitiés
Pat

Franco-québécoise 03/01/2014 05:02

Merci Patrick pour cet adorable petit mot ! Bonne année à toi aussi !

A bientôt ;-)

dominique 07/12/2013 12:12

ça fait vraiment du bien de venir te lire. tes lecteurs du coté de la france doivent avoir un peu de mal à te suivre.. non? Moi, en tout cas, j'adore.
la première fois que "maudit français" , fraichement débarqué icitte, on te pousse à chausser ça, tu as presque un sourire con descendant.. puis le grand bonheur. La robe de chambre et les chaussons, pas glamour, c'est vrai, mais tellement agréable. Même Cloutier ne peut gâcher ça, et pourtant....

Franco-québécoise 07/12/2013 16:33

Merci pour ce gentil commentaire ;-)

Pour mes millions de lecteurs côté France, je crois qu'ils arrivent plutôt bien à me suivre...

Oui, tellement agréable la robe de chambre et les pantoufles...

Pour Véronique Cloutier, je suis curieuse d'avoir ton avis sur elle... Personnellement, elle me plaît et m'exaspère à la fois. Il faudrait que j'écrive sur elle un de ces quatre...